La méthode MAIA

Qu’est-ce que c’est ?

La MAIA (Méthode d'Action pour l'Intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'Autonomie) est un dispositif national introduit par le plan Alzheimer 2008/2012 dont les objectifs sont :

  • Favoriser le maintien à domicile
  • Assurer une offre équitable sur le territoire pour les personnes âgées

La méthode MAIA se développe autour de deux missions essentielles :

  • Une mission d'animation de territoire et gestion de projet dans un objectif d'intégration des services
  • Une mission d'accompagnement intensive et au long court de personnes âgées en situation complexe = la gestion de cas

Qu'est-ce que la MAIA ?

L’animation de territoire et la gestion de projet pour l’intégration des services

Il s'agit, sur un territoire défini, de rassembler et faire travailler ensemble les professionnels sociaux, médico-sociaux et sanitaires pour organiser un parcours de soins de la personne âgée coordonné et sans rupture.

Ces temps de concertation favorisent l’interconnaissance entre les différents acteurs et une meilleure connaissance des missions de chacun. Autrement dit, il s'agit de pouvoir identifier « qui fait quoi et à quel moment » dans la prise en charge du sujet âgé. Cette organisation permet d'identifier avec l'ensemble des acteurs, les manques/doublons/points de rupture sur un territoire et de définir quelle stratégie adopter pour pallier ces manques et/ou simplifier l'offre de soin. On parle de guichet intégré.

La gestion de cas

La gestion de cas est un service intervenant sur sollicitation de professionnels sociaux, médico-sociaux et/ou sanitaires en difficulté dans la prise en charge et l'accompagnement d'une personne âgée en situation complexe. Il s'agit de proposer une coordination intensive et au long court auprès de ces personnes âgées dont le maintien à domicile est mis à mal au regard d’une situation complexe définie par l'accumulation des critères suivants : isolement ou aidant épuisé/défaillant + troubles des capacités décisionnelles + aides inadaptées ou insuffisantes au domicile.

Quel public pour la gestion de cas ?

  • Personne de 60 ans et plus souhaitant rester à domicile et dont la situation est complexe
  • Personne de moins de 60 ans souffrant de la maladie d'Alzheimer ou apparentée exclusivement et si sa situation présente des critères de complexité

 

Quand orienter vers la gestion de cas ?

Tout professionnel du secteur social, médico-social ou sanitaire peut donc faire appel à la MAIA pour envisager la mise en place et la coordination des intervenants nécessaires au maintien à domicile des personnes. On parle d’orientation en gestion de cas.